5 conseils pour prévenir l’humidité dans votre maison

Le climat, la météo, la respiration, la cuisine, la douche ou le bain sont autant de facteurs qui favorisent l’humidité dans une maison. Le phénomène d’évaporation est à l’origine de l’humidité et la présence de celle-ci est normale dans un logement. Toutefois, un excès d’humidité peut engendrer une dégradation du bâtiment et nuire à la santé de ses occupants.

Il convient donc de prendre les mesures nécessaires pour maintenir un niveau sain d’humidité à l’intérieur d’un habitat. Voici donc 5 conseils pour prévenir l’humidité dans votre maison.

1. Aérer et ventiler vos pièces

Une bonne ventilation constitue la première règle à respecter pour lutter efficacement contre l’humidité. Chaque pièce doit être aérée pendant au moins 5 à 10 min par jour. Cette action permet à la fois de renouveler l’air et d’évacuer l’excès d’humidité.

L’humidité est surtout présente dans la salle de bain et la cuisine. Il est donc conseillé d’augmenter le temps d’aération de ces endroits et d’ouvrir les fenêtres, de mettre en marche votre hotte quand vous cuisinez et votre ventilation dans la salle de bain si celle-ci n’est pas permanente. La meilleure solution consiste à mettre en place un système de ventilation permanente dans la salle de bain et une hotte performante dans la cuisine. Vous pouvez aussi installer et utiliser vos fenêtres ou des ouvertures opposées dans ces pièces particulièrement exposées à l’humidité.

2. Réduire la production de l’humidité

Il existe plusieurs moyens de limiter la production d’humidité dans votre maison. Lorsque vous cuisinez, pensez à faire fonctionner la hotte. Après le bain ou la douche, n’oubliez pas d’essuyer le sol, les murs et les parois. Vous pouvez aussi ouvrir une fenêtre si l’air est sec à l’extérieur. Si vous disposez d’un système de ventilation électrique, laissez-le toujours en marche. Son extinction augmente la condensation et contribue à l’installation de l’humidité.

Le séchage du linge

Après le lavage, le linge représente une source abondante d’humidité. L’eau qu’il contient s’évapore et s’incruste dans les murs. Il est conseillé de le faire sécher dans un endroit bénéficiant d’une bonne ventilation. Par beau temps pensez à le faire sécher à l’extérieur de la maison si vous disposez d’un balcon, d’une cour ou d’un jardin.

Libérer les bouches d’aération

Certains habitats comportent des bouches d’aération destinées à lutter contre l’humidité. Si votre maison en dispose, veillez à ce qu’elles ne soient pas obstruées afin de ne pas entraver l’évacuation de l’air. Les constructions contemporaines sont dotées de plusieurs dispositifs d’isolation conçus pour éviter la déperdition de chaleur. Toutefois, un excès d’isolation peut être une source d’humidité. N’hésitez pas à nous demander conseils pour une meilleure circulation de l’air et ventilation dans votre habitation.

3. Ne pas mettre le chauffage trop bas

Le chauffage exerce un effet non négligeable sur l’humidité de l’air. Un chauffage trop bas au cours de la nuit favorise l’humidité au niveau des fenêtres et des murs extérieurs. Pour lutter contre l’humidité, la ventilation ne suffit pas. Il convient de chauffer suffisamment les pièces en maintenant une température minimale de 15 °C pendant la nuit.

Le marché offre actuellement une vaste gamme de radiateurs design qui associent qualité esthétique et performance énergétique. Ces dispositifs peuvent être combinés au chauffage au sol pour mieux combattre l’humidité.

4. Laisser de l’espace entre vos murs et vos meubles

Les meubles installés contre les murs exercent un effet isolant. La température derrière le mobilier est inférieure à celle ambiante dans la pièce. Au fil du temps, les impacts de la condensation apparaissent sur le mur. Veillez donc à préserver une certaine distance entre vos meubles et vos murs. En plaçant le mobilier à quelques centimètres du mur, vous favoriserez la circulation de l’air et de protégez les murs contre l’humidité. L’écart minimum conseillé est de 10 cm pour que le courant d’air puisse s’infiltrer correctement.

Quand un placard est directement accolé au mur, il nécessite un traitement particulier pour éviter l’humidité à l’intérieur de ce mobilier. Pensez à l’aérer aussi souvent que possible en ouvrant ses portes pendant au moins 15 min par jour. N'y rangez pas des objets ou des vêtements humides. Par temps pluvieux, une ventilation suffisante s’avère indispensable pour évacuer l’humidité qui pourrait s’immiscer à l’intérieur du meuble.

5. Utiliser des absorbeurs d’humidité

Certains endroits de votre habitat, tels qu’un placard humide, une réserve ou une chambre sous les combles, ne sont pas aérés régulièrement ? Optez pour un absorbeur d’humidité afin de stabiliser le taux d’humidité dans ces zones. Il s’agit d’un dispositif simple et pratique conçu pour absorber l’humidité, la condensation et les mauvaises odeurs.

L’emploi d’un absorbeur d’humidité est aussi indispensable lorsque vous exercez une activité générant de la vapeur d’eau dans une pièce où la ventilation et le chauffage sont insuffisants pour évacuer la condensation, un local où vous faites sécher le linge par exemple. Cet appareil révèle également toute son utilité pour lutter contre l’humidité dans une demeure irrégulièrement occupée et qui n’est ni chauffé ni aéré pendant les absences des habitants, c’est par exemple le cas des résidences secondaires.

Certains absorbeurs d’humidité proposés sur le marché diffusent une agréable senteur de plantes. Ils contribuent à une ambiance saine à l’intérieur du logement, rafraîchissent l’air et tuent en même temps les mites.

Vous connaissez maintenant plusieurs astuces pour protéger votre maison contre l’humidité. N’hésitez pas à les mettre en œuvre pour profiter d’une atmosphère saine à l’intérieur de votre habitation et pour éviter toute éventuelle dégradation des matériaux à cause d’un excès d’humidité.

Si vous constatez trop d’humidité dans les murs ou dans votre maison, n’hésitez pas à nous contactez.


Retour aux articles

Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.