Comment traiter et combattre la mérule dans votre maison ?

La mérule ou lèpre de maison est un champignon lignivore parasite qui peut envahir rapidement tous les éléments en bois d’une maison, voire même les murs. Il est important de le traiter dès la manifestation des premiers signes : effritement, gondolement, boursouflure ou autre déformation du mur ou du plancher.

Le traitement doit se faire par étape afin de l’éradiquer complètement, voici les différentes phases à suivre si vous détecter de la mérule chez vous.

 

Demander une expertise pour déterminer la présence de mérule

Avant d’acquérir ou de vendre un bien immobilier, il est courant de faire un diagnostic mérule pour savoir si ce champignon est bien présent ou non. Et pour les locataires ou les propriétaires, il est aussi important de demander l’expertise d’un professionnel pour savoir s’il y a réellement une présence de mérule ou non.

Cette procédure doit être faite pour savoir quel est le meilleur moyen pour combattre la mérule en fonction de son degré d’infestation et de la configuration de la maison à traiter. La quantité de bois présents dans l’architecture est un élément à considérer. L’aération et le niveau d’humidité sont également des facteurs à ne pas ignorer lors du choix de la méthode de traitement à adopter.

En effet, l’absence ou l’insuffisance d’aération peut favoriser l’apparition de ce champignon. Et les traces d’infiltration qui sont à l’origine de l’humidité et de la condensation n’arrangent pas l’état des bois et des éléments poreux tels que les murs ou les fondations qui peuvent être rapidement envahis par la mérule.

 

Assécher pour retirer l’humidité

Si l’expertise ayant permis de déterminer la présence de mérule a identifié l’humidité comme l’une des causes, il est impératif d’assécher la maison de fond en comble.

Pour retirer l’humidité, il existe beaucoup d’astuces usant de procédés naturels. Le simple fait d’aérer quotidiennement la maison peut suffire et cela ne nécessite que 10 minutes par jour, en ouvrant grandement les fenêtres. Il faut se rappeler que la mérule se développe dans les espaces non ventilés ou constamment en présence d’humidité.

L’humidité peut aussi entraîner une condensation qui n’est pas pour arranger le problème concernant la mérule. Dans ce genre de situation, le remède miracle est d’installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée). Les professionnels du bâtiment sont généralement compétents en la matière et cela ne requiert que quelques travaux.

 

Appliquer un traitement fongicide

Un fongicide est un produit luttant contre les champignons et peut avoir une action spécifique ou généralisée et préventive ou curative. En effet, il existe des fongicides uniquement conçus pour lutter contre la résistance de la mérule et d’autres qui agissent sur tous les champignons.

Son application ne peut être faite que par un professionnel agréé pour le faire. L’interaction du produit avec l’homme peut déclencher chez ce dernier des réactions allergiques. En outre, un équipement spécifique est utilisé pour que le fongicide atteigne correctement la mérule, car il se peut qu’il soit injecté en profondeur (dans le bois, les briques ou la maçonnerie) ou pulvérisé superficiellement à la surface. Cela dépend de la gravité de l’infection d’après les résultats de l’expertise en amont du traitement.

 

Retirer tout le bois atteint

Le retrait de tous les bois infestés par la mérule est un traitement curatif. Ce champignon est lignivore, c’est-à-dire qu’il aime particulièrement se nourrir de la lignine contenue dans le bois. Il n’est donc pas rare de le voir se développer de manière conséquente sur les parties en bois de la maison : plancher, escalier, plinthe, charpente, sous-toiture, etc.

Afin d’éliminer complètement la mérule, le seul traitement drastique efficace est de retirer en totalité les éléments en bois affecté par ce champignon. Cela est sans doute une mesure coûteuse, mais aussi importante d’un point de vue logistique puisqu’il faut refaire toutes les parties concernées. Pourtant, afin d’éviter toute récidive et revoir à nouveau la mérule colonisée certaines boiseries, il n’y a pas plus efficace comme solution. 

 

Nettoyer en profondeur

Pour retirer toute trace du champignon et de ses spores, un nettoyage en profondeur de la maison peut être d’une grande efficacité. La raison est que la mérule n’infecte pas uniquement le bois, mais peut aussi toucher les autres matériaux tels que la brique, la tuyauterie, les revêtements, etc.

En effet, même si tous les éléments en bois infectés par la mérule ont été retirés, il faut savoir que ses spores peuvent être emportées par le vent et se déposer sur d’autres supports. Ainsi, pour prévenir toute réapparition de ce champignon, vaut mieux passer par un nettoyage. Les professionnels dans le domaine usent de produits chimiques spécifiques pour ce genre de traitement. Tout autre procédé (ex : eau de javel) est à éviter, car cela pourrait accélérer la multiplication.

 

Brûler tout le bois contaminé pour ne pas propager les spores

Cette solution drastique pour éliminer complètement la mérule est la dernière étape et la phase qui clôt tout le processus de traitement et d'éradication. Après avoir retiré tout le bois infecté par le champignon, il est important de jeter le bois au feu pour éviter que les spores ne contaminent d’autres éléments de la structure de la maison.

Si vous cherchez des professionnels pour éradiquer la mérule, n’hésitez pas à nous contacter.


Retour aux articles

Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.