Fuite d’eau et risque d’humidité dans votre bâtiment

Les dégâts suite à une fuite d’eau (bien que cela paraisse minime) peuvent prendre une ampleur considérable. Heureusement il est possible de les éviter ou de palier aux problèmes engendrés !

Fuites d’eau : les impacts négatifs

Jamais, les fuites d’eau ne seront les bienvenus au sein d’un bâtiment (quel que soit son usage : habitation, commerce, industriel…). Ils présentent des conséquences graves sur l’esthétisme d’un bâtiment et non négligeables qui plus est. Peintures, plafonnages, etc. peuvent être abîmés par ces fuites qui produisent de l’humidité et peuvent engendrer par exemple, des moisissures.

Si vous laissez la situation telle quelle, d’autres dégâts peuvent survenir :

  • Dégradation de matériaux ;
  • Flétrissure des sols ;
  • Instabilité de la structure du bâtiment ;
  • Graves maladies dues au taux d’humidité assez élevé.
  • L’humidité, à son tour, fait naître des microorganismes et acariens.

Détection de fuites au sein d’une propriété

Qu’il s’agisse d’une petit fuite ou d’une fuite plus importante, il est souvent difficile de les détecter et surtout d’identifier la source du problème. C’est pourquoi vous devez être attentif à tous les détails, comme la présence de moisissure au niveau d’une paroi, d’un mur ou d’un plafond ou une facture d’eau anormalement élevée…

Quoi qu’il en soit, en cas de doute le mieux est de faire appel à des professionnels. Ils ont le matériel adapté pour la détection de fuite d’eau et d’humidité dans les habitations ou bâtiments. En vous informant sur les éventuelles sources de fuites d’eau, vous pourrez éviter de bien des ravages.

Les problèmes liés aux fuites d’eau

1- Revêtement de toit

Les failles au niveau des toitures ne sont pas à négliger, car elles sont aussi source de fuites d’eau. Par faille, nous faisons allusion à des chutes de tuiles ou d’ardoises, des fenêtres de toits mal posées, etc. Si vous ne prenez pas les dispositions nécessaires face à une telle toiture, le logement en question risque de prendre l’humidité petit à petit.

2- Façade fissurée

À l’instar des fuites causées par les toitures en mauvais état, les conséquences des façades fissurées sont aussi très graves. Les problèmes d’humidité sont un exemple concret de leur conséquence, ce qui est synonyme d’apparition de champignons sur les murs. De fait, la santé des résidents est mise en péril (problèmes respiratoires, etc.).

Quand est-ce qu’une façade risque d’être fissurée ? C’est simple : quand elle n’est pas entretenue. Parfois, elle est aussi victime de fissure lorsqu’elle a été mal conçue, et ce, depuis le début. Comme une chose entraîne une autre, l’enduit se dégrade facilement, provoquant alors la détérioration des ossatures à proprement parler. Pensez à vérifier régulièrement l’état de votre façade.

3- Étanchéité des fenêtres ou châssis

Nous nous intéressons notamment aux joints des fenêtres et des châssis ; dans la plupart des cas, les eaux s’infiltrent dans la maison ou l’appartement par le biais des ouvertures. Vos châssis et fenêtres sont-ils victimes de l’usure du temps ? Si tel est le cas, la solution est toute simple : le remplacement des joints par de nouveaux. Si vous aimez bricoler, vous pouvez vous en occuper vous-même avant que l’humidité ne prenne place dans votre habitation.

4- Système de chauffage central

Tout comme celles au niveau des fenêtres et châssis, les fuites d’eau au niveau des systèmes de chauffage sont provoquées par l’usure des joints et des raccords ; autrement dit, il y a un problème d’étanchéité. Or, le changement de température dans les pièces contribue à accélérer ce processus de dégradation des joints. Heureusement que les solutions et préventions sont nombreuses !

5- Égouts et canalisations

Les égouts et canalisations de mauvaise qualité se fissurent facilement. Il en est de même pour ceux qui ont fonctionnés depuis plusieurs années ; le temps les rattrape effectivement. Quelle qu’en soit la cause, là n’est pas la question ; ce que vous devrez faire, c’est de solliciter l’aide des professionnels en urgence ! Tout comme les mérules, les dégâts causés par les fuites d’eau au niveau des égouts et des canalisations ne sont constatés que tardivement. Par exemple : si la canalisation concernée est enterrée, la terre qui se trouve autour s’affaisse.

Et vous, que devez-vous faire ?

En cas de doute et si vous soupçonnez un problème d’humidité ou de mérule, la première démarche est de prendre contact avec des professionnels. En attendant que les spécialistes arrivent, agissez de votre côté. Commencez par couper l’arrivée d’eau (générale ou la vanne d’arrêt selon la situation).


Retour aux articles

Mentions légales | Cookies

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.