Les dangers du salpêtre sur la santé

La présence de salpêtre sur les murs est le signe d’un taux d’humidité élevé dans une pièce ou un logement. Outre leur côté disgracieux et les dégâts qu’ils peuvent occasionner à une construction, ces cristaux blancs ou gris représentent un grand danger pour votre santé.

Qu’est-ce que le salpêtre ?

Le salpêtre, aussi connu sous l’appellation sel de pierre ou nitrate de potassium, se présente sous la forme de cristaux blancs ou gris composés de sels minéraux contenus dans le sol.

L’apparition de salpêtre au niveau des murs en béton ou en briques est généralement due à l’humidité ascensionnelle ou remontées capillaires. Les sels minéraux contenus dans les eaux souterraines remontent à partir des fondations et atteignent les murs. Ils vont ensuite entrer en contact avec des matières organiques et se transformer en cristaux.

Les problèmes liés au salpêtre touchent souvent les bâtiments anciens, dans la mesure où leurs fondations et leur revêtement de sol ne parviennent plus à empêcher les remontées capillaires en raison de leur vétusté.

Si les premiers signes de la présence de salpêtre paraissent anodins, il est fortement recommandé de prendre les mesures adéquates pour éviter les éventuelles aggravations. En effet, le nitrate de potassium se transmet d’une pièce à l’autre assez rapidement et engendre d’importants dégâts dans une habitation.

Le salpêtre peut entraîner des dégradations plus ou moins conséquentes au niveau des éléments en plâtre, en bois et des papiers peints. Dans les cas où il n’est pas traité efficacement, il peut également s’attaquer à la structure du bâtiment.

Mis à part les dégâts engendrés par le sel de pierre sur une construction, ces cristaux disgracieux représentent une menace pour la santé des occupants.

L’impact du salpêtre sur votre santé

La présence de salpêtre dans votre logement augmente les risques de développement de maladies respiratoires chez les membres de votre foyer. Le nitrate de potassium peut entraîner des pathologies plus ou moins graves telles que l’asthme, la rhinite ou la bronchite chronique.

Bien que les enfants paraissent particulièrement résistants face à ces cristaux composés de sels minéraux, sachez que les risques qu’ils développent une maladie respiratoire chronique sont extrêmement élevés, une fois qu’ils auront atteint l’âge adulte.

Hormis les problèmes respiratoires, le nitrate de potassium peut causer des allergies (eczéma, urticaires, etc.) et entraîner d’autres maladies graves : troubles digestifs, troubles cardiaques, problèmes musculaires, etc.

Dans le cas où vous restez en contact avec du salpêtre pendant de nombreuses années, sachez que vous pouvez développer une anémie, des troubles thyroïdiens, voire des problèmes rénaux (inflammation des reins, etc.).

À titre d’information, le nitrate de potassium est un composé minéral hautement dangereux. Il a été utilisé dans la production d’explosifs et de poudre à canon.

Comment traiter efficacement le salpêtre ?

Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de laver les murs pour faire disparaître le salpêtre. Ce dernier peut réapparaître rapidement, en l’absence d’un traitement adapté.

Comme dit précédemment, les couches de nitrate de potassium sont souvent entraînées par une hygrométrie élevée. Pour les éliminer, il est donc nécessaire de détecter la ou les sources d’humidité et de prendre les mesures les mieux adaptées pour les éliminer.

Dans la majorité des cas, il est préférable de faire appel à un professionnel pour résoudre les problèmes de salpêtre. Le spécialiste va tout d’abord procéder à un diagnostic du bien pour déterminer avec précision les causes de l’augmentation du taux d’humidité.

Si les infiltrations d’eau depuis le sol sont les principales sources d’humidité dans le logement, il peut procéder à l’injection de barrières d’étanchéité dans les murs, afin de bloquer la remontée des eaux souterraines. En fonction de la situation, il peut également effectuer un drainage du terrain et mettre en place une membrane d’étanchéité au niveau des fondations.

Pour supprimer les dépôts de salpêtre au niveau des murs, il va procéder à l’élimination de tous les éléments contaminés (enduits, plâtre, etc.) et appliquer un enduit anti-humidité, une peinture anti-humidité et éventuellement un hydrofuge de surface.

Pour finir, le professionnel peut recommander l’installation d’équipements permettant d’améliorer la ventilation et de favoriser l’assèchement de l’air dans la pièce touchée : système de ventilation mécanique répartie (VMR), dispositif de ventilation mécanique contrôlée à double flux, etc.


Retour aux articles

Mentions légales | Cookies

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.