La forte présence d’humidité dans votre maison peut être due à différents phénomènes : les remontées capillaires, les infiltrations d’eau et la condensation.

Les différents types d’humidité et leurs caractéristiques

Comme dit précédemment, trois phénomènes peuvent entraîner une hausse importante du taux d’humidité dans votre maison :

L’humidité ascensionnelle est un phénomène par lequel l’eau contenue dans le sol remonte dans les murs de votre maison. Elle touche généralement la partie inférieure des murs situés à proximité du sol.

Les remontées capillaires sont fréquentes dans les constructions anciennes, non équipées de barrière anti-humidité. Elles peuvent fragiliser grandement les fondations de votre habitation et avoir des impacts négatifs sur la santé des occupants.

À l’instar de l’humidité ascensionnelle, les infiltrations d’eau peuvent entraîner des dégâts considérables au niveau des murs de votre habitation. Comme son nom l’indique, ce problème est dû à une infiltration d’eau de pluie dans les parois de votre maison. L’eau pluviale pénètre généralement à partir de votre toit et imprègne progressivement les murs.

Dans certains cas, les infiltrations d’eau peuvent toucher votre cave et d’autres parties de votre habitation, si celle-ci est enterrée ou semi enterrée.

Concernant la condensation, elle peut apparaître dans n’importe quelle pièce de votre logement, contrairement aux remontées capillaires et aux infiltrations d’eau. Elle est souvent causée par une mauvaise aération et bien qu’elle entraîne rarement de graves dégradations, elle représente un danger pour la santé des occupants.

De manière générale, la présence d’humidité dans votre maison entraîne :

  • L’apparition de moisissures
  • L’apparition de tâches d’humidité
  • L’apparition d’odeurs nauséabondes, notamment dans le cas d’une infiltration d’eau
  • L’apparition de salpêtre
  • La dégradation de la peinture et des papiers peints

Comment traiter les problèmes d’humidité ?

Dès que vous apercevez un des signes indiquant une forte présence d’humidité, des mesures appropriées doivent être mises en œuvre.

Dans le cas d’une humidité ascensionnelle, vous pouvez opter pour l’injection de produit hydrofuge au niveau des parties touchées afin d’empêcher la remontée de l’eau présente dans le sol vers vos murs. D’autres solutions sont également envisageables, entre autres :

  • L’assèchement par la méthode électro-osmotique
  • La mise en place de drain

Pour lutter contre les infiltrations d’eau, il est nécessaire d’améliorer la gestion des eaux pluviales en rénovant votre toiture, vos gouttières et vos descentes.

Si vos murs et les joints de vos fenêtres sont endommagés, ils doivent être réparés rapidement pour empêcher les infiltrations. Pour les fissures au niveau de vos parois, vous pouvez opter pour l’injection de produit hydrofuge ou la mise en place d’un nouveau revêtement imperméable.

Concernant la condensation, la solution la mieux adaptée reste sans aucun doute l’amélioration de l’aération. L’humidité entraînée par ce phénomène peut être éliminée rapidement en ouvrant régulièrement vos fenêtres.

Quels que soient les problèmes auxquels vous êtes confrontés, il est préférable de faire appel à un professionnel. L’intervention de ce dernier est indispensable pour identifier précisément la ou les sources d’humidité ainsi que les solutions les mieux adaptées.

À titre d’information, la cave est une des parties les plus sujettes à des problèmes d’humidité. Si vous remarquez des signes qui indiquent la présence d’un fort taux d’humidité dans votre cave, il est fortement recommandé de contacter un spécialiste.

Seul un professionnel peut identifier les problèmes (remontées capillaires ou infiltrations d’eau) subis par cette partie de votre maison et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour les solutionner.

Retour aux articles

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.