Comment résoudre les problèmes d’humidité de votre salle de bain ?

Vous constatez que l’humidité commence à s’installer dans votre salle de bain et vous redoutez la dégradation des matériaux pouvant être engendrée par ce phénomène. Vous souhaitez avoir des conseils pour résoudre ce problème. Cet article vous oriente sur les différentes solutions disponibles.

Aérer votre salle de bain

Pour éviter un excès d’humidité dans votre salle de bain, la première chose à faire consiste à bien aérer la pièce. Pensez à ouvrir quotidiennement les fenêtres (pendant plusieurs dizaines de minutes), après un bain ou une douche. Ce conseil est aussi valable si votre machine à laver se trouve à cet endroit. Ainsi, la vapeur d’eau s’estompera et l’humidité ne s’installera pas.

Ouvrez également les fenêtres des pièces adjacentes à la salle de bain afin de créer des courants d’air qui chasseront la condensation et l’humidité.

Installer un système de ventilation mécanique

La ventilation naturelle constitue la solution la plus simple pour éviter les problèmes d’humidité dans une salle de bain, mais si la pièce ne comporte aucune fenêtre, il est impératif de mettre en place un système de ventilation mécanique (VMC).

Permettant de réguler la circulation de l’air, la VMC s’avère particulièrement efficace pour combattre l’humidité dans une pièce. Vous avez le choix entre 2 types de VMC :

  • À simple flux
  • À double flux

Ces deux modèles fonctionnent selon le même principe : les dispositifs d’entrée d’air sont installés dans la salle de bain et les bouches d’extraction se chargent d’évacuer l’air vers l’extérieur de la pièce.

Vous pouvez opter pour une ventilation mécanique ponctuelle (VMP). Son système d’extraction d’air ne se déclenche que ponctuellement. Vous le réglez en fonction de vos besoins, à chaque fois que la lumière s’allume par exemple. Cependant, la VMP ne suffira pas si votre salle de bain n’a aucune fenêtre.

Les fabricants ont également développé un nouveau système de ventilation mécanique : la VMI (ventilation mécanique par insufflation). Le fonctionnement de ce dispositif est basé sur le principe inverse de la VMC et de la VMP. Il est doté d’une petite pompe qui aspire l’air sain provenant de l’extérieur et l’insuffle à l’intérieur de la maison après l’avoir filtré et réchauffé. Cet air pur chasse l’air vicié et l’expulse via les grilles d’aération mises en place au-dessus de la fenêtre de la salle de bain. Certes, une VMI revient un peu plus cher qu’une VMC classique, mais elle représente la solution idéale pour une maison située en ville ou une habitation ancienne. L’air extérieur apporté dans le logement est exempt de particules très fines et allergènes après le passage par le filtre. En même temps, le système extrait l’humidité.

Bien choisir les matériaux pour les revêtements de votre douche et de vos murs

Comme la salle de bain est un endroit très exposé à l’humidité, privilégiez des revêtements adaptés pour le sol et les murs et les matériaux hydrofuges dont le processus de fabrication inclut un traitement anti-humidité.

Un traitement des plans de travail et des lambris en bois avec un produit spécifique s’avère indispensable pour éviter une dégradation précoce de votre installation à cause de l’humidité. Toutes les surfaces en pierre naturelle doivent également faire l’objet d’un traitement particulier.

Les plaques et les carreaux de plâtre représentent une excellente alternative. Faciles à poser et étanches, ces matériaux se déclinent en 3 dimensions et 3 épaisseurs pour s’adapter à la surface que vous souhaitez recouvrir. Les panneaux de polystyrène extrudé sont plus performants, car ils sont imperméables à l’eau. En les doublant, vous pouvez offrir à vos murs une protection optimale. Toutefois, ils sont assez onéreux.

Le choix d’une peinture adéquate permet aussi d’éviter la formation de moisissure au niveau des murs de votre salle de bains. Privilégiez une peinture acrylique pour cette pièce humide. Grâce à ses propriétés fongicides, ce produit détruit les champignons.

Vous pouvez opter pour un enduit à la chaux qui affiche des propriétés naturelles hydrorégulatrices. Vous pouvez même en recouvrir les parois de votre douche. Ce type de matériau est de plus en plus plébiscité, car il permet de conférer une ambiance zen à l’intérieur de la pièce.

Au cas où les murs de votre salle de bain sont exposés à une remontée d’eau par capillarité, vous avez le choix entre deux solutions. La première consiste à injecter une résine hydrophobe qui créera une pellicule protectrice dans la partie inférieure des cloisons et des murs. La seconde solution consiste à appliquer de la silicone. Cette option écologique et facile à mettre en œuvre vous permet de lutter efficacement contre l’humidité.

Contactez des professionnels pour résoudre vos problèmes

L’intervention d’un professionnel s’avère incontournable pour effectuer un diagnostic précis qui permettra de détecter les origines des problèmes et de déterminer le traitement adéquat. Par ailleurs, l’installation des systèmes de ventilation mécanique, la réalisation des travaux d’étanchéité des murs, des lambris et des plans de travail requièrent le savoir-faire d’un professionnel.

En tout cas, vous êtes maintenant mieux armé pour résoudre les problèmes d’humidité dans votre salle de bain.


Retour aux articles

Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.