À l’instar de la salle de bains et de la cave, la cuisine est souvent humide. Pour lutter contre les problèmes d’humidité de cette pièce, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Les causes des problèmes d’humidité dans votre cuisine

Pour lutter efficacement contre l’atmosphère particulièrement humide de votre cuisine, vous devez tout d’abord déterminer la ou les sources de l’humidité.

Dans de nombreux cas, cette pièce est sujette à l’humidité en raison de son positionnement. En effet, contrairement à la salle de séjour et aux chambres à coucher, la cuisine est orientée au Nord et souffre donc d’une mauvaise exposition aux rayonnements du soleil.

Hormis l’orientation, les murs et les différents éléments présents dans cette pièce (meubles, luminaires, etc.) sont régulièrement soumis à la vapeur issue de la cuisson des aliments. Au contact d’une surface froide telle qu’un mur, le bois ou les métaux qui composent les mobiliers, cette vapeur se condense et se transforme en de petites gouttes d’eau. En l’absence de mesures préventives ou curatives, la condensation peut humidifier l’atmosphère de manière conséquente et entraîner l’apparition de moisissures, de champignons, de salpêtre et/ou des odeurs nauséabondes.

À titre d’information, la présence d’humidité dans une cuisine peut également être causée par des remontées capillaires, des infiltrations d’eau de pluie, une mauvaise isolation (parois froides), un tuyau qui fuit ou, tout simplement, un robinet défectueux. Quoi qu’il en soit, vous devez détecter rapidement les sources des problèmes et y remédier dans les plus brefs délais, afin d’éviter qu’ils ne s’aggravent.

Comment lutter contre l’humidité dans votre cuisine ?

Si la mauvaise exposition au soleil et la condensation de la vapeur provenant de la cuisson des aliments sont les principales causes de la présence d’humidité dans votre cuisine, il vous suffit d’adopter de bons réflexes.

Tout d’abord, aérez votre cuisine durant la journée en ouvrant les fenêtres. Dans l’optique d’éviter la propagation de l’humidité vers les autres pièces de votre habitation, il est souvent préférable de fermer les portes intérieures.

Ensuite, si vous utilisez une hotte aspirante, il est fortement recommandé de la laisser en marche pendant la cuisson de vos repas et quelques heures après, afin qu’elle puisse éliminer efficacement les résidus de vapeur qui peuvent se condenser au niveau de vos murs et de vos mobiliers.

Pour finir, couvrez, dans la limite du possible, vos casseroles et vos poêles lors de la cuisson de vos aliments, pour limiter la propagation de vapeur dans la pièce.

Dans le cas où votre cuisine est humide en raison d’une mauvaise isolation, d’une fuite au niveau de votre tuyauterie, d’une infiltration d’eau pluviale ou d’un phénomène de remontées capillaires, sachez que l’intervention d’un professionnel est indispensable.

L’intervention d’un expert : un indispensable

Quelle que soit l’ampleur des problèmes d’humidité auxquels votre cuisine est soumise, il est souvent recommandé de faire appel à un spécialiste.

En effet, comme dit précédemment, la mauvaise exposition aux rayons du soleil et la vapeur dégagée par des récipients (poêle, casserole, etc.) ne sont pas les principales causes de la présence d’humidité dans cette pièce. D’autres éléments tels qu’une fuite ou des remontées capillaires peuvent également augmenter significativement l’hygrométrie de votre cuisine et leur détection nécessite l’intervention d’un professionnel.

Avant de déterminer les mesures à prendre pour résoudre les problèmes d’humidité dans votre cuisine, le spécialiste procède généralement à une analyse de l’orientation de la pièce, de vos habitudes et des signes indiquant une hygrométrie élevée : salpêtre, mérule, moisissures, etc. Il vérifie ensuite vos murs, vos tuyauteries ainsi que d’autres éléments comme vos robinets ou votre toiture, afin de déceler d’éventuelles sources cachées d’humidité : infiltration d’eau de pluie, fuites d’eau dans les murs, etc.

Une fois les vérifications terminées, il va lister les différentes causes de vos problèmes et les solutions les mieux adaptées. Dans le cas où la hausse de l’hygrométrie est due à la condensation de la vapeur issue de la cuisson des aliments, il peut conseiller l’installation d’une hotte aspirante plus performante et celle d’une VMC.

Par ailleurs, si l’humidité est causée par une mauvaise isolation, des fuites ou des infiltrations d’eau au niveau de votre toiture, le spécialiste peut préconiser d’importants travaux : renforcement de l’isolation thermique par l’intérieur ou l’extérieur, détection et suppression des fuites, rénovation de toiture, etc.

 

 

Retour aux articles

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.